Meuble en carton « Mélusine »pour poupées

Vous voulez faire briller les yeux d’une petite fille ? Rien de plus simple, réalisez des meubles en carton pour sa poupée. Nous vous proposons ci-dessous un tutoriel pour vous guider dans la construction. il existe aussi une petite vidéo « Tuto carton commode Mélusine » sur You Tube (suivre le lien  https://www.youtube.com/watch?v=WDJIVFg2LX8)

Atelier de redynamisation « Art de Faire » à Montdidier dans la Somme en 2012
 

 Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment réaliser un ensemble petite commode et fauteuil en carton pour poupées. Pour être à l’aise, il vous faut un espace de table de 1 mètre sur 2 mètres, c’est plus pratique pour les découpes et pour tout avoir à proximité. En matériel, il vous faut :

  •  Du carton (qui peut être récupéré dans les magasins qui vendent des meubles, des frigos ; les carrossiers, les poseurs de pare-brise, etc.) ;
  • Une règle de 50 cm, cutter + lames, équerre, pistolet à colle + bâtons de colle, colle à bois, kraft gommé, crayon à papier, gomme, taille crayon, craie blanche, etc. pour construire le meuble ;
  • De la peinture à l’eau, teinture à l’eau, vernis à l’eau, vernis colle, papier népalais, tissus, découpages, etc. pour décorer le meuble ;
  • Et une petite réserve de « petits bidules » (boutons, perles, ruban, dentelle, fils de couleurs, revues etc.) pour la finition.

 

Quel modèle ?

Je vous propose, en exemple, de créer un ensemble petite commode et fauteuil pour poupées. Ce modèle « mélusine » regroupe les principales difficultés de création d’un meuble en carton. Avec ce tutoriel, vous allez pouvoir entrer dans l’aventure sans fin du cartonnage.

Par la suite, à vous de rechercher des idées, des modèles, dans les magazines, les magasins, les musées, internet, etc. Copier un meuble ancien ou moderne, ou laisser son imagination créer « Le » Meuble Unique. Mais il faut savoir : l’endroit où il sera utilisé et par qui. C’est alors qu’il est possible de déterminer  la hauteur, la largeur, la profondeur et que l’on peut déterminer sa construction suivant la solidité voulue. Ce n’est qu’une fois que j’ai une photo, un modèle découpé dans un magazine ou un dessin du meuble à réaliser, que je connais les dimensions à respecter que je peux dessiner mon projet sur un carton pour créer le gabarit.

CONSEIL  :
certes vous allez rencontrer des difficultés mais surtout ne pas vous décourager. Cela n’est pas facile de travailler seul(e) mais  vous pouvez lire et relire ce tutoriel, puis visionner la vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=WDJIVFg2LX8) et aussi, vous pouvez nous poser des questions ! cela permettra d’enrichir et de compléter les explications. Et pourquoi pas,  envoyer des photos de vos réalisations ? c’est le début d’une belle aventure dans la création.

PRÊT(E) ? on y va !!!!

Réalisation du gabarit

 Pour la réalisation d’une petite commode pour poupées de 25 cm de haut, je  commence par la création d’un gabarit représentant la moitié du meuble pour que je puisse avoir une construction bien symétrique.

Comment faire ?

 Je commence toujours par observer la forme et j’essaye de déterminer des formes simples géométriques (carré, rectangle, rond etc….) pour pouvoir dessiner le plus facilement possible. Ensuite je trace sur un papier les contours de la moitié du meuble à la grandeur voulue.

mesure

Je dois faire attention à la base de mon meuble, il faut qu’il soit bien stable et pour m’aider à tracer les courbes, je peux prendre un couvercle, une assiette, un dessus de pot de peinture ou de confiture, etc. Une fois le modèle sur papier, je peux faire le gabarit en carton.

 Je peux passer à la construction…

Si je veux que mon meuble soit solide, lorsque je regarde au-dessus je dois voir les cannelures. J’utilise ici du carton double cannelures, mais pour une très grande solidité, on peut utiliser du carton triple cannelures.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si je veux des arrondis, j’utilise de préférence du simple cannelure (c’est plus facile) : je peux ainsi rouler le carton  dans ce sens

Construction des façades

J’ai donc mon gabarit qui correspond à la façade de mon meuble. J’ai aussi sa hauteur et sa largeur. Maintenant, il faut penser à la profondeur.

Pour un meuble de petite dimension, il y a :

1.   Une plaque ① pour le devant

2.   Une plaque ② intermédiaire

3.   Une plaque ③pour le fond

 gabarit commode canapé mélusine

Pour un meuble grandeur nature  (fauteuil, canapé etc.) les plaques intermédiaires sont plus nombreuses. Il faut compter 1 plaque intermédiaire tous les 10 cm.

Je sais maintenant que pour la construction de ma commode de poupées, je vais utiliser 3 plaques de 30 cm sur 30 cm pour un meuble de 25 cm de hauteur et 25 cm dans la partie la plus large. Je rassemble les 3 plaques et utilise du kraft gommé pour les attacher ensemble.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je me rappelle le sens du carton (cannelures visibles = solidité), je trace au milieu, avec l’aide de l’équerre, l’axe central qui correspond au milieu de mon meuble.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA           je pose le gabarit            gabarit

Bien mettre la base du gabarit qui correspond au pied du meuble sur le bord des plaques côté cannelure. Je trace la moitié de mon meuble, puis je reporte de l’autre côté de l’axe central et trace l’autre moitié. J’ai ainsi le devant de mon meuble dans son ensemble.

Je peux découper !

et je découpe TOUJOURS toutes les plaques ENSEMBLE

Pour découper le carton, lorsqu’il n’y a pas une grande épaisseur, je commence par entamer légèrement la pellicule du carton sur le dessus et seulement ensuite je découpe plus en profondeur.

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA je numérote Une plaque pour le devant ①

Une plaque intermédiaire   ②

Une plaque pour le fond     ③

Si je réalise un meuble de plus grande épaisseur (de 4 à 6 plaques) j’utilise la scie sauteuse en faisant attention de rester bien d’équerre lors de la découpe.

decoupe carton scie sauteuse

Je trace sur le devant du meuble, plaque ①, l’emplacement des tiroirs.

Mettre de côté la plaque du fond, la ③ et je découpe ENSEMBLE, les plaques ① et ②.

plaques

Construction des traverses

Maintenant que j’ai le devant, le centre et le fond du meuble, je peux passer à la construction des traverses. Je veux une profondeur de 15 cm. En premier, je dois déterminer les points fragiles de mon meuble et mettre en place les renforts sur sa hauteur. Je mets des lettres pour mieux me repérer.

plaques1

Les hauteurs en rouges sont suffisantes pour un petit modèle mais, pour la réalisation d’une véritable commode, les renforts en rouge et en jaune sont à faire pour une parfaite solidité. Je découpe les encoches sur ma plaque avant ① et celle du milieu ②.

traverses

Ensuite, je mesure chaque hauteur et trace le milieu. La hauteur totale + l’indication de la moitié sont des chiffres qui vont me servir à déterminer les mesures de mes traverses. Dans l’exemple, 4 cm et 2 cm : les 4 cm correspondent à la hauteur de ma traverse et les 2 cm sont la hauteur de l’encoche. La taille de l’encoche correspond à l’épaisseur du carton.

 Dans l’exemple de la commode pour poupées, il y a 14 emplacements de traverses. J’ai déterminé ma profondeur à 15 cm, je prépare donc une hauteur de carton dans le sens des cannelures pour assurer la solidité de mon meuble.

Une fois que j’ai une longueur de carton en double cannelure de 15 cm de large, je découpe mes traverses en prenant la hauteur mesurée. J’ai donc 14 traverses de la hauteur déterminée sur la plaque de devant ①, chacune de 15 cm de largeur.

atelier montdidier 2012 (87)

 Je monte encoche par encoche la construction de mon meuble, en faisant toujours attention à l’aide d’une équerre que mes angles sont bien droits. Je vérifie qu’aucune traverse ne dépasse, que tout soit bien dans l’alignement lorsque je mets en place mes traverses sur la plaque ②, mon travail sera plus facile si je vérifie au fur et à mesure.

pose traverses

Tout doit être bien d’équerre, bien droit. Je peux maintenant coller au pistolet à colle ou poser du kraft gommé pour assurer le maintien des traverses.

Une fois que j’ai posé toutes mes traverses et que tout est collé, je peux poser le fond. Pour cela je pose à plat ce que je viens de coller et je pose la plaque de fond ③ sur le dessus . Je regarde à l’aide de l’équerre et du niveau que tout est bien en place. Je mets des poids sur le dessus pour positionner l’ensemble.

pose traverse 1     

Ensuite au pistolet à colle ou au Kraft gommé, je colle ma plaque ③ (mon fond) à l’ensemble puis, je fais la même chose pour le devant de ma commode pour poupées. Après, je prépare mes plaques pour faire l’emplacement des tiroirs.

traverses 2      

Pour chaque emplacement de tiroir, je dois poser du carton en bas, en haut et sur les côtés. Le sens du carton n’a pas d’importance puisque c’est posé à plat et que les côtés ne supportent pas de charge, cependant faire apparaître les cannelures sur le devant permet de faire des intérieurs arrondis et peut simplifier le travail de ponçage.

Car oui, le carton se ponce tout comme le bois. Utiliser dans ce cas un grain fin pour ne pas arracher le carton.

traverses 3

traverses 4

Pour les tiroir en eux-même, il faut une plaque de la taille légèrement inférieure de la base du tiroir (emplacement), sur laquelle on viendra coller les bords de la façon suivante : La façade et le fond bien à l’extrémité de la plaque, mais les deux côtés légèrement à l’intérieur de celle-ci (environ 1cm à l’intérieur) afin de faciliter l’ouverture des tiroirs (en limitant les frottements »)

Pour les pieds de mon meuble, je mesure les-dits pieds et je coupe deux plaques de dimensions identiques (même s’il y a de petits millimètres d’écart), puis je les colle.

Je peux ensuite passer l’enrobage extérieur (côtés) de mon commode de poupées. Pour cela, je prépare des bandes de carton de la profondeur de mon meuble pour l’extérieur.

Petit rappel pour le sens du carton pour réaliser les arrondis :

traverses 5

Pour coller l’ensemble, j’utilise le pistolet à colle ou le kraft gommé.

Si tout cela vous semble un peu compliqué, vite ! visionnez le tutoriel reprenant entièrement la réalisation de cette commode Mélusine sur YouTube !
https://www.youtube.com/watch?v=WDJIVFg2LX8

Pour la finition, plusieurs possibilités :

  • Je pose du kraft gommé sur l’ensemble pour une belle finition
  • je peux appliquer de la teinture : il existe de très belles teintures de bois ou des lasures
  • Si mon meuble présente trop d’irrégularités, je peux mettre une sous-couche de gesso afin d’unifier.
  • Je peux également choisir la peinture ou les collages, mais il est préférable de mettre une couche de peinture d’apprêt au préalable, cela permet de faire ressortir les couleurs
  • En finition, on peut aussi utiliser du papier népalais, des découpages, des dessins, du tissu, du papier peint, des coquillages, des feuilles séchées, etc. Laissez libre cours à votre imagination !

Petits trucs en plus

 Choix de l’épaisseur du carton :

Si j’ai besoin de carton double cannelures et que je ne trouve que du simple, j’enduis une plaque de colle à bois, que je pose par-dessus l’autre plaque en faisant attention de bien mettre bord à bord. Je mets par-dessus des poids et je laisse 24 heures avant de l’utiliser. J’utilise la même procédure avec 2 plaques double cannelures, suivant mes besoins en épaisseur.

Pour tracer :

Si je veux faire des repères sur le carton prêt à peindre, j’utilise de la craie : elle s’efface facilement et ne laisse aucune trace contrairement au crayon de papier. Un tissu légèrement humide suffit à la faire disparaître.

Recettes de peinture :

  • Pour permettre une meilleure adhésion sur le carton, on peut mélanger à la peinture (2,5 l) une cuillère à soupe de blanc de Meudon.
  • Pour obtenir une meilleure solidité, on peut mélanger de la colle à bois à la peinture. Proportion : 1 pot de yaourt pour un pot de peinture (2,5 l).

Quelques réalisations

Surtout : NE PAS OUBLIER que même s’il y a des imperfections dans votre création le bonheur de recevoir une réalisation « maison » créée avec cœur et plaisir n’a pas son pareil.

Mais… Et le fauteuil ?!?

atelier montdidier 2012 (96)

OUPS ! Pas de panique ! Surtout que c’est beaucoup plus simple que la réalisation d’une commode avec tiroirs ! la technique est toujours la même et le gabarit de base le même aussi. J’ai 3 épaisseurs de carton : ① pour le devant, ② pour la plaque intermédiaire et ③ pour le fond.

et ne vous découragez surtout pas, un peu de patience ;o)

Et pour vous aider, vous pourrez regarder nos vidéos

mais surtout, n’hésitez pas  à nous contacter

BONNE CRÉATION !

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s